L'interprétation des rêves

Sigmung FREUD extraits

remplacer par quelque chose qui peut s’insérer dans la chaine de nos actions physiques, chaînon important semblable à d’autres et d’égale valeur. Ainsi que nous avons pu le constater, les théories scientifiques du rêve ne laisse nulle place au problème de l’interprétation puisque, pour elles, le rêve n’est point un acte mental, mais un processus somatique révélé seulement par certains signes psychiques. Le point de vue du sens commun a toujours été autre. Fort de son droit à l’inconséquence, il accorde que le rêve est incompréhensible et absurde, mais n’ose lui refuser une signification. Guidé par un pressentiment obscure, il semble admettre que le rêve à un sens, mais un sens caché, qu’il se
  • On pourrait l’appeler méthode de déchiffrage, car il traite le

  • RÊ

  • comme un écrit chiffré où chaque signe est traduit par un signe au sens connu, grâce à une clef fixe. Je suppose que j’ai rêvé d’une lettre, puis d’un enterrement, etc; j’ouvre une «clef des songes», et je trouve qu’il faut traduire lettre par dépit, et enterrement par fiançailles. Il me reste alors à construire, en partant de ces mots essentiels, une relation que de nouveau je considérerai comme future.

  • Artémidore de Daldis donne, dans son écrit sur l’interprétation des rêves,

  • VE

  • une variantes intéressante de cette méthode de déchiffrage. Le caractère purement mécanique de la traduction est ici en quelque façon corrigé; il est tenu compte, non seulement du contenu du rêve, mais encore de la personnalité et des circonstances de la vie du rêveur : tel détail a une autre signification pour l’homme riche, l’homme marié, l’orateur, que pour le pauvre, le célibataire, le marchand.

  • La plupart des rêves artificiels crées par les poètes sont destinés à être ainsi interprétés symboliquement : ils rendent la pensée de l’auteur sous un déguisement où notre expérience découvre les caractères de nos propres rêves. La notion que le rêve a trait surtout à l’avenir, qu’il en révèle l’aspect, est un résidu de la valeur prophétique qu’on lui accordait autrefois. Elle fait qu’ensuite on transporte au futur le sens

  • SYMBOLIQUE

  • trouvé. On ne saurait enseigner la manière de trouver ce sens symbolique. Le succès dépend de l’ingéniosité, de l’intuition immédiate, c’est pourquoi

  • L’INTERPRÉTATION

  • symbolique des songes a pu s’élever à la dignité d’un art qui exigeait des dons particuliers

La caractéristique de ce procédé est que l’interprétation ne porte pas sur doit être déterminé à part. de ses éléments, comme si le rêve était un conglomérat où chaque fragment l’ensemble du rêve, mais sur chacun